Pourquoi recruter un sénior ? | 8 bénéfices considérables


Pourquoi recruter un sénior ? | 8 bénéfices considérables

Vous faites partie des entreprises réticentes à l’idée de recruter un sénior pour travailler au sein de vos équipes ? Quelles peuvent être nos craintes ?

Souvent nous préférons former de plus jeunes à notre culture avec une adhésion plus facile aux valeurs...Certains séniors ont tout vu et peuvent avoir une incapacité à se remettre en cause… Peur également d’un manque d’enthousiasme en employant un quinquagénaire ou un sexagénaire ? Certes ces craintes sont légitimes mais certains juniors ne peuvent-ils également avoir une propension à être droit dans leurs bottes, tellement bien “formés” que certains peuvent avoir un manque d’humilité, le sentiment de tout comprendre du monde de l’entreprise et également de tout savoir…


L’enjeu est davantage de se dire "Pourquoi pas ?" Et de nous laisser surprendre.

À une époque où l’espérance de vie ne cesse d’augmenter et où le départ à la retraite est de plus en plus tardif, mettons fin aux préjugés qui nous amènent à penser que les plus âgés sont chers, dépassés par le changement, moins productifs ou difficiles à manager. Beaucoup en ont encore sous le pied et peuvent être de véritables atouts pour notre organisation si nous les embauchons.

Pourquoi recruter un sénior ? Au lieu de nous priver d’un collaborateur qui peut être une force vive, découvrons immédiatement les 8 bénéfices considérables pour lesquels nous pouvons nous arrêter sur ce type de profil, des candidatures de professionnels qui ont de la “bouteille”.

1. Renforcer son équipe avec un expert fiable, expérimenté et rapidement opérationnel


En général, plus une personne avance en âge, plus elle va postuler pour occuper des postes dont elle est certaine de détenir l’expertise requise. Recruter un sénior, c’est donc miser sur un individu qui maîtrise totalement ce qu’il fait.

Une valeur sûre ! Recruter ce genre de candidat, c’est un risque d’échec vraiment limité en ce qui concerne les compétences techniques. Grâce à son parcours riche et long, notre nouvelle recrue aura largement eu le temps de développer et d’aiguiser ses hard skills. Nous renforçons ainsi notre équipe avec un collaborateur doté d’une solide expérience et d’excellents savoir-faire pour mener à bien ses missions. Ayant connu des succès, mais également des échecs au cours de son parcours professionnel, un sénior possède par ailleurs un regard précis sur tout ce qui touche à son domaine d’activité. Bref, vous accueillerez un spécialiste chevronné rapidement opérationnel qui saura mettre sa grande expertise au profit de votre entreprise.

2. Recruter un sénior = s’enrichir de soft skills affûtées pour gagner en maturité


Avec l’âge, les collaborateurs ne se dotent pas seulement d’un solide bagage technique. Confrontés au fil du temps à différents types de management, de codes, d’organisations et même de secteurs d’activité, ils gagnent aussi en expérience sur le plan humain et développent progressivement un tas de soft skills. Recruter un sénior, c’est donc l’occasion parfaite de s’enrichir de compétences affûtées en matière de savoir-être pour gagner rapidement en maturité. En effet, par rapport à leurs cadets, les professionnels qui ont de la bouteille savent souvent mieux :

  • prendre du recul pour analyser les situations ;

  • s’adapter à différents contextes ;

  • gérer les conflits avec sagesse ;

  • faire face au stress et à la pression ;

  • s’organiser de manière autonome ;

  • prioriser les tâches à effectuer ;

  • maîtriser leurs émotions ;

  • faire preuve de patience et d’application ;

  • etc.

3. Plus de crédibilité auprès des clients avec l’expertise d’un sénior


Pourquoi recruter un sénior ? Nous l’avons compris, c’est tout d’abord parce que nous allons bénéficier d’une énorme valeur ajoutée en matière de compétences techniques et comportementales. Mais ce n’est pas tout ! La conséquence directe de ces deux premiers avantages, c’est une hausse de la crédibilité de votre entreprise aux yeux des clients. En effet, si un prospect sollicite nos services et se retrouve face à une personne expérimentée disposant de solides hard skills et soft skills, il comprendra rapidement que son interlocuteur n’est pas un amateur, mais un spécialiste confirmé en qui il peut avoir confiance. Il ressentira alors une certaine sécurité. Son professionnalisme de pointe va rejaillir automatiquement sur notre société et nous permettre de gagner du temps sur la formation et l’intégration. Il donnera rapidement une image fiable.

4. Embaucher un sénior = se renforcer avec un collaborateur stable et fidèle


En début de carrière, on a une soif d’apprendre, une envie de progresser et une volonté de monter les échelons. Pour évoluer, il est donc fréquent de changer d’entreprise régulièrement. Lorsque l’on se retrouve à un stade avancé de sa vie professionnelle, les priorités ne sont plus les mêmes. Avec le temps, on sait exactement ce que l’on veut pour pouvoir s’épanouir au travail. Une fois que l’on a décroché un poste qui répond à nos attentes, on cherche donc à y rester et s’investir. D’autre part, à partir d’un certain âge, la situation personnelle est stabilisée. Il existe des exceptions, mais l’équilibre vie pro/vie perso est généralement trouvé. Par conséquent, si l’on prend du plaisir dans son entreprise, on tend à rester loyal envers celle-ci.




Bref, nous l'avons compris : recruter un sénior, c’est miser sur un profil stable et fidèle qui ne se laissera pas facilement débaucher. Un candidat avec un long parcours professionnel sera moins volatil qu’un junior et désirera s’investir durablement. Le zapping et les multiples changements d’employeurs, sont beaucoup plus rares. Quand on sait à quel point la rétention des talents est difficile, comment la perte de savoir-faire qui accompagne le turnover chez les plus jeunes peut être handicapante et combien les coûts de recrutement sont élevés, c’est un élément à prendre en compte.




5. Profiter des bienfaits de la diversité générationnelle en intégrant un profil sénior


Une organisation composée d’une seule génération de collaborateurs est probablement plus vulnérable. Ainsi, même si les plus jeunes peuvent apporter des idées nouvelles, des perspectives inédites et des pistes d’innovation pour faire face au changement, exclure les plus anciens de nos cibles de recrutement est dangereux pour notre entreprise. En suivant la voie du jeunisme à outrance, nous risquons effectivement d’avoir des équipes moins chevronnées, moins matures, moins crédibles et également moins fidèles. À l’inverse, embaucher à la fois des séniors et des juniors nous donnera la possibilité de profiter pleinement des bienfaits de la diversité générationnelle.



Notre constat ? Le cocktail entre expérience sans oublier l'enthousiasme qui n’est pas le seul apanage des jeunes et fraîcheur dans les idées est détonant. Si nous parvenons à créer de l’émulation, de l’interaction et des relations intergénérationnelles, la confrontation de points de vue hétéroclites aboutira à des solutions originales, et souvent très efficaces. D’autre part, les plus expérimentés sauront partager et transmettre leurs savoirs pour faire monter en compétences leurs cadets. Recruter un sénior, c’est donc aussi miser sur un mentor qui formera et accompagnera les jeunes salariés pour rendre le groupe plus performant, tout en assurant une continuité dans la sauvegarde des connaissances et la préservation du capital intellectuel.

6. Étendre son réseau grâce aux nombreux contacts du sénior recruté


Pour servir les intérêts de son entreprise, un salarié se tourne parfois vers des personnes externes, et plus particulièrement certaines de ses connaissances. Or, un individu avancé dans sa vie professionnelle connaît énormément de monde. Tout au long de son parcours, il a rencontré un tas de gens : collègues, clients, prospects, partenaires, prestataires, concurrents, experts, etc. De par ses différentes expériences, il a même déjà collaboré avec beaucoup d’entre eux. Ainsi, si nous choisissons de recruter un sénior, nous profitons de sa notoriété et d’un accès privilégié à son carnet d’adresses. Comme ce dernier a de bonnes chances d’être étoffé et qualitatif, nous pouvons étendre donc notre réseau avec un maximum de contacts stratégiquement intéressants pour votre société.


Étendre son réseau grâce aux nombreux contacts du sénior recruté

7. Une valorisation de la marque employeur en excluant les discriminations sur l’âge


Recruter un sénior, c’est démontrer que l’on ne fait absolument pas de discrimination sur l’âge au moment de retenir un candidat pour un poste. Forcément, l’image d’une société qui laisse sa chance à tout le monde est extrêmement valorisante. Avec la promesse de faire partie d’une organisation incluante, intergénérationnelle et éthique, notre marque employeur peut rayonner en interne et en externe. La conséquence directe, c’est un meilleur pouvoir de rétention et d’attraction des talents. Après tout, n’oublions pas que les travailleurs d’aujourd’hui ont besoin de sens avant de s’engager, font extrêmement attention aux agissements des entreprises qu’ils rejoignent, sont particulièrement sensibles aux valeurs prônées et veulent évoluer dans un cadre bienveillant.

8. Plusieurs avantages financiers en décidant d’embaucher un sénior



Malgré les idées reçues, recruter un sénior ne coûte absolument pas plus cher que les autres embauches. Il y a de réels avantages financiers à opter pour un candidat qui avance en âge. Tout d’abord, lorsque l’on arrive à un stade de sa vie où l’on a plus (ou presque plus) d’enfants à charge et où les emprunts sont remboursés en majeure partie, on peut parfois se montrer moins gourmand et plus flexible lors de la négociation salariale si les conditions de travail sont satisfaisantes. C’est d’autant plus vrai quand on prend conscience des difficultés à trouver un poste épanouissant.



Évidemment, l’expérience n’est pas gratuite, et heureusement. Quelqu’un avec un solide bagage derrière lui demandera probablement plus qu’un junior qui sort des études. Mais comme cette personne est déjà opérationnelle et moins volatile, nous passerons moins de temps à le former, avec un background lui permettant d'être plus opérationnel.

Pourquoi recruter un sénior : le mot de la fin


Et voilà pour nous tous, nous savons désormais pourquoi recruter un sénior est une bonne idée pour nos entreprises.

Avec ces 8 bénéfices considérables mis en avant dans cet article, nous pouvons dépasser nos craintes sur l’embauche d’un candidat qui a dépassé la cinquantaine. Toutefois, si nous avons encore des appréhensions sur notre capacité à intégrer les plus anciens au sein d’une équipe assez jeune, nous pouvons vous proposer de suivre notre module de formation sur l’intergénérationnel. Développé par notre équipe digitale Moortgat, il nous aide à manager nos collaborateurs avec brio dans un contexte de diversité générationnelle. Contactez-nous pour en savoir plus !


259 vues0 commentaire